Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 09:48

Aux alentours de Lijiang, le village de Baisha nous a ouvert ses portes. Village endormi, où le folkore touristique côtoie la vie rurale.

 

290920121825

  290920121824

 

290920121828

  P1110246

 

Avant de flâner (et de nous reposer !) dans ses rues, nous sommes partis à la découverte de son patrimoine : les fresques du palais Dabaoji de plus de 500 ans. Aujourd'hui vu leur mauvais état, c'est plus l'ambiance intimiste et calme des temples que nous avons apprécié.  

 

P1110216

 

Baisha c'est surtout la capitale du peuple Naxi, nomades venus du Tibet et dont nous avons appréhendé la culture à travers le musée Dongba (du nom des prêtres naxi) de Lijiang.

Les dessins que nous avions découvert dans tous les restaurants étaient bien issus de l'écriture naxi. Vieille de plus de 1000 ans, ces pictogrammes très simples et descriptifs n'ont pas évolué, contrairement à l'écriture chinoise, ce qui en fait la seule écriture pictographique encore en usage dans le monde.

 P1110104

 

 

280920121807

 

 

 

 

 

 

Après ces sorties culturelles, nous avons aéré nos neurones dans le parc de l'étang du dragon noir. Promenade sympathique, même si les montagnes se sont cachées pour la photo. Mariés photographiés, temples, lacs, une saucisse qui fait des bêtises, rien de bien extraordinaire mais ce fut vivifiant, vu le mauvais temps.

 

 

 

 

 

 

 

P1110152

 P1110136

 

 

Et puis, Lijiang c'est aussi une vie quotidienne, loin du folkore de ses ruelles, avec notamment son marché de la vieille-ville. En somme, un peu de Chine ordinaire avant le départ du Yunnan. 

 

Lijiang 1874

Lijiang 1879

Lijiang 1881

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Yunnan
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 12:18

Pris par dix mille choses, nous avons mis de côté le blog et en sommes désolés.

Il faut dire aussi que nous n'avons pas eu beaucoup de pression pour nous y remettre... hahaha !

Mais maintenant c'est chose faite et nous allons essayer - avec vos encouragements, bien sûr ! - de l'alimenter aussi régulièrement qu'avant.

 

Nous reprenons donc le récit de nos vacances en charmante compagnie.  

Depuis Lijiang nous sommes partis pour "les gorges du saut du tigre". Il s'agit de rapides du Yangzi (Yang Tsé Kiang) au-dessus desquels un tigre poursuivi par un chasseur aurait sauté. Pendant ces quelques heures de balade, nous avons pu apprécié la végétation changeante, le paysage montagnard et ses pentes très abruptes.

 

P1110006

 

 

Pendant que certains crapahutaient en hauteur, parmi les toiles d'araignées, les poules et chevaux, d'autres descendaient au plus près de l'eau. Deux parcours, deux belles expériences, avant de nous retrouver ensemble... par chance !

 

CEUX D'EN HAUTP1100870

 P1100918

  P1100853

 

 CEUX D'EN BAS

 

270920121753

 

Attention, chute de pierres !! Pour le coup, ils étaient prévenus !

Nous avons donc longé le petit sentier du fond avec Averell, Emile et Barbara pour passer d'un côté de la route à l'autre. Stress garanti !! 

 

270920121721

 

270920121725

 

270920121742

 

270920121726

 Mais comment font-ils pour transporter une chaise à porteurs dans ce sentier escarpé ?!

 

270920121732

 

La fameuse pierre depuis laquelle le tigre aurait sauté !

Mais pour y aller, il faut payer ! Business is business et parce que

fed up is fed up, nous leur avons laissé leur pont !

 

270920121747

La petite dame qui cache son sourire édenté pour les photos... Dommage !

270920121746

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Yunnan
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 04:58

 P1110314

Après un voyage sans encombre, nous arrivons à Lijiang dans une "maison d'hôtes" avec cour intérieur et construction en bois. Vive les portes qui grincent la nuit !!

Barbara à peine arrivée prend ses marques devant la télé chinoise.

 

 

 

 

 

Lijiang se laisse découvrir simplement le temps de balades. La ville a été baptisée "le grand encrier" à cause de ses nombreux canaux symbolisant l'encre renversé. L'eau est partout présente, tout comme le rouge des maisons en bois et le gris des toits classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

280920121788

280920121782

P1110069

 

Nous avons eu la chance de visiter le Yunnan et notamment Lijiang une semaine avant les vacances chinoises, car au vu de la taille des ruelles, je n'ose pas imaginer les jours de foule. A part des têtes noires à perte de vue, on ne doit pas voir grand chose du charme de Lijiang. Le tourisme est en effet très développé ici, avec une boutique dans chaque maison : yak séché, bibelots, fringues naxi, yak séché, bibelots, fringues naxi, .. ça manque un peu d'originalité tout ça !! Par contre, le point positif de ce boom touristique, c'est que les gens parlent beaucoup plus anglais dans ces "villages" que chez nous !

 

290920121838

280920121787

P1110086

290920121840

 

Lijiang 1749Lijiang 1795

 

 

 

 

Le folkore pour touristes est aussi présent, avec des guides en costume traditionnel (?) et des petites mamies qui dansent sur la place du marché.

 

 

 

 

 

 

A Lijiang, la culture naxi s'affiche partout, notamment sous la forme de plaquettes en bois dont les messages sont parfois écrits en naxi (cf. note à venir... quel suspense !). Les restaurants reprennent ce thème mais avec des posts-it de couleur, personnalisés par des messages de clients. Petit détail : la petite dame à sa table nous fait l'addition avec son... boulier !

 

Lijiang 1647

Lijiang 1842

 

Pierre et Emile ont également profité du coiffeur, on ne peut plus, local ! Bon, les cheveux repousseront !!! J'aime bien le masque de la coiffeuse (protection pour qui ? pour quoi ?) et les cheveux noirs, noirs, noirs et encore noirs au sol.

 260920121683

260920121693

  Bizarrement Emile n'a pas apprécié du tout...

 

Prochains numéros : saut du tigre, alentours de Lijiang, l'anglais en Chine, Halloween à Huangdao... Patience pour vous et courage pour nous !!

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Yunnan
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 13:33

Après la montagne, le lac, on se croirait en Suisse ! Le lac Erhai qui borde Dali est plus petit que le Léman (mais plus haut, donc, presque 2000m). 

 

250920121662

 

Nous avons pris un des bateaux locaux qui font la traversée, pour nous rendre dans un ravissant village de pêcheurs dans une charmante petite île.  

 

2012-10 1597

 2012-10 1606 Richard, souris au moins pour la photo !

 

Nous y avons surtout vu des vieux Bai regardant passer les jours tels les vieillards d'Astérix en Corse, des toiles d'araignées et des belles tombes traditionnelles.

 

P1100678

 

250920121651

 

Puis, nous avons gagné la rive opposée à Dali, pour visiter le "pavillon aux miroirs célestes". Mais question propreté, céleste à désirer !!

 250920121638

 

P1100722

Etienne est en train de réfléchir

 

 

Mais sinon, la pagode est très jolie, plus que sa voisine moderne au blanc étincelant que nous ne sommes pas allés voir.

  250920121659

 250920121653

 

250920121656

 P1100729

 

 

 P1100776

 

 

 

Par contre, le retour a été problématique, 1h30 à attendre la prochaine navette qui nous ramenait à Dali.

 

Enfin, une fois arrivés, nous avons pris le bus vers le nord, pour rejoindre la petite ville traditionnelle Bai de Xizhou. Encore de jolies ruelles typiques, surplombées de toiles d'araignées.

 

La vie agricole alentour est bien présente, notamment en cette période de récolte de riz. Tout est quasi-manuel, le battage utilise un engrenage archaïque, ce qui rajoute au cachet ancestral du village.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1100778

 

P1100783

 

P1100797

 

 

Après ces virées, il fallait bien se reposer avant d'aborder Lijiang. Hélas, c'est dans ces moments-là que la vigilance s'estompe, et que nous perdons l'appareil photo de Marilyn dans un bus !  

Heureusement les aventures continuent à Lijiang : suite au prochain numéro...

 

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Yunnan
commenter cet article
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 13:45

  2012-10 1591 

 

 

 

 

Après une bonne nuit de sommeil (même pour LE mauvais joueur au Uno... il se reconnaîtra), nous voici partis à la découverte des environs de Dali.

 

 

 

Et les choix sont nombreux : la montagne, le lac, les villages, les trois pagodes... Pour cette première journée, nous avons opté pour le sport avec une montée jusqu'à 3 966 mètres d'altitude.

 

Bon d'accord, nous partions de 1900 mètres et une construction sur câble appelée... télécabine nous a emmenés sur les montagnes Cangshan.

 

 

 

 

  

2012-10 1493

L'arrivée des sportifs sous le soleil

 

P1100456

La télécabine est de facture iséroise... On se rassure comme on peut !

 

Sur place, nous avons profité des aménagements de qualité qui visent surtout en temps normal à canaliser la fréquentation. Une semaine avant les congés chinois, le calme y régnait avec quelques touristes éparpillés ça et là. Les sentiers alentour nous ont bien tentés, mais en bons français élèves, nous avons tenu compte des multiples panneaux d'interdiction. Il faut dire pour être franc, que Pascal n'était pas au mieux de sa forme et que nous ne souhaitions pas prolonger notre étape à haute altitude pour Emile.

 

2012-10 1508

Des paysages plus proches des Bauges que du massif du Mont-blanc

2012-10 1514

 2012-10 2542

 

  

 

La suite du programme : repas de nouilles sur table basse (à la chinoise, quoi!), sieste, marche dans la vieille-ville et visite des 3 pagodes. Ce temple emblématique de Dali ressemble en général à ça :

 

  

 

 

  

Pour notre part, ce fut plutôt ça :

 2012-10 1578

 

Notre sortie trop tardive ne nous a en effet pas laissé le temps de visiter le site, mais surtout nous avons eu droit à une averse presque tropicale. Juste avant que la pluie n'arrive, les paysages et notamment les montagnes en enfilade semblaient appartenir à un monde empreint de mystère. Magnifique !

 P1100545

2012-10 1565

 

Après la pluie, le beau temps !! Enfin, il faudra attendre la prochaine note pour en profiter.

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Yunnan
commenter cet article
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 10:55

Cette note inaugure une série dédiée à deux belles semaines passées en compagnie des copains : Annabelle, Richard, Pascal et Etienne - ces deux derniers nous ayant en plus raccompagnés à Qingdao pour découvrir notre vie d'expat'.

 

Nous avons donc pris une semaine de congés dans le Yunnan, province du sud-ouest réputée dans le pays pour sa dolce vita : le climat y est doux toute l'année, du fait de son altitude (pour l'été) et de sa latitude (pour l'hiver).

C'est aussi un repaire de minorités, Bai, Naxi, Hui etc...  dont les noms prononcés baille, nakxi, roui prêtent aux jeux de mots les plus minables (vous pouvez nous faire confiance).

 

250920121675 

Par contre, les minorités c'est bien connu, tous des voleurs, et notre bel appareil photo a disparu dans le périple ! Sérieusement, Marilyn l'a sûrement fait exprès pour acheter un nouvel appareil !

 

BREF. Après s'être rejoints à Kunming, la capitale de la province, nous sommes partis en car à Dali, un des passages obligés du coin : une ville quasi parfaitement conservée dans son état originel. On retrouve les images de la Chine qu'on avait quand on était petits, en lisant "Le Lotus Bleu" : petites ruelles, toits style pagode, belles maisons en bois avec cour intérieure. Quel contraste avec nos rues soviétiques et les tours de 30 étages !

   

P1100383

 Un bel exemple d'architecture Bai dans notre hôtel.

 

Par rapport à sa cousine Lijiang (voir note à venir), pourtant encore mieux conservée, Dali fait plus "authentique" : elle a été découverte relativement tôt par les routards attirés par l'ouverture de la Chine, et garde un esprit bohème et une certaine fraîcheur.

 

230920121591   2012-10 1432 Des ruelles pavées, en grande partie piétonnesP1100418

Des toits enherbés à la Norvégienne

240920121629230920121598

2012-10 1478

 

Un peu comme dans le Katmandou que j'ai découvert en 2001 (avec Etienne justement), les boui-bouis attrape-touristes laissent de la place aux bars à babos ainsi qu'à l'économie du cru, notamment artisanat. D'ailleurs, Dali est célèbre pour son marbre, et nous avons eu du mal à résister à l'envie d'acheter un menhir, qui aurait fait si bien dans notre salon !

 

P1100530

 

Par contre, Etienne a craqué avec son beau tee-shirt Popeye local ! P1100619

 

 

 

Un autre intérêt des minorités - Bai en l'occurrence, c'est la variété des plats, et nous avons été é-Bai-his des spécialités locales.

 

2012-10 1425 

 

Par contre, côté massage des pieds, Annabelle et Etienne en sont ressortis en boîtant et avec des bleus... Après la torture, c'est sûr, la relaxation est garantie !

 

250920121676

 

Sur ce, à une prochaine note, et Bai Bai !  

 

230920121595 

 

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Yunnan
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de barbaraenasie.over-blog.com
  • : Hommage à un autre barbare, parti en quête de sa propre image dans le regard de l'autre, ce blog n'est que le reflet de notre quotidien à Qingdao (Chine)
  • Contact

Recherche

Par Mois