Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 14:35

Evidemment, celle-là je ne pouvais pas la rater !

(Ceux qui ne connaissent pas ou ne me connaissent pas : http://www.youtube.com/watch?v=1Rm-Fu8rBms)

 

Après les allers/retours des eaux du lac Tonle Sap, nous voilà partis plein sud, direction Phnom Penh, appelée jadis « les 4 fleuves » (rien à voir avec Fred Vargas). Ce nom est trompeur car, c’est une autre curiosité, il n’y a que 2 fleuves : la rivière Tonle Sap et le Mékong se rejoignent là, se disent bonjour, puis se séparent à nouveau en repartant vers le sud.  

Nous ne passons qu’une nuit dans la capitale, avant de repartir vers les cocotiers, mais nous avons le temps d’y visiter le magnifique palais impérial, renommé notamment pour sa Pagode d’argent : le sol y est en effet carrelé de ce noble matériau, bêtement recouvert de tapis. D’autres belles choses, costumes de cérémonie, lustres, éléphantodrome, bijoux et fleurs de toutes sortes, nous ravissent.

 

Cambodge 6269

 

Cambodge 6277

Cambodge 6273

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour monter sur son éléphant blanc, le Roi, lui, gravissait ces quelques marches pour être à sa hauteur !

 

 

 

Le Musée National mérite également le détour : pourtant petit, il regorge de curiosités de toutes les époques, montrant en particulier les transitions entre les différentes fois dominantes, ce dont Marilyn a déjà parlé.

 

Cambodge 6284

 

L’histoire plus récente avec les « killing fields »  est aussi visible, mais nous ne les visiterons pas avec les enfants. Dans une certaine mesure, les Cambodgiens ont vécu en 5 ans un concentré des horreurs survenues en Chine pendant plus de 20 ans avec entre autres le Grand Bond en Avant et la Révolution Culturelle. Ces sites sont-ils visités par les Chinois ? En parlent-ils avec les Cambodgiens ? J’en doute…

 

Autrement, Phnom Penh, ancienne perle de l’orient et nouvelle ville tentaculaire, ne nous a guère éblouis pendant notre court séjour.  

Nous repartons le lendemain vers Sihanoukville, la fameuse station balnéaire du sud.

Peu de curiosités là-bas, mais de belles plages et un hôtel très agréable (service supérieur à la moyenne cambodgienne), où nous pouvons enfin goûter au repos complet !

 

Cambodge 6304

 

Cambodge 6347

 

Cambodge 6325

 

Puis c’est le retour, et les tracas à venir… Mais ceci est une autre histoire.

En un peu plus d’une semaine, nous n’avons fait que l’essentiel pour le Cambodge (Angkor, Phnom Penh) et pour le repos des guerriers (un peu de plage), cela nous a donc vite limités aux endroits touristiques.

Les drapeaux des nations sponsorisant les maisons, les écoles, l’importance du dollar dans le pays, les infrastructures, nous rappellent s’il en était besoin la pauvreté du Cambodge, où  l’on passe vite du très touristique au très pauvre.

Pour profiter de l’autre Cambodge, il nous aurait donc fallu du temps et l’envie de vacances plus roots avec les enfants. Plus tard peut-être.

 

PS : comme d’habitude, les photos dans l’album Cambodge.

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Cambodge
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 06:14

Le Tonlé Sap est le plus grand lac d'eau douce d'Asie du Sud-Est.

Il présente un phénomène hydrologique unique au monde : selon la saison, le cours de la rivière Tonlé Sap s'inverse. En effet, en saison sèche, l'eau du lac coule vers le Mékong (flèches oranges ci-dessous). Mais quand arrivent les pluies de mousson et la fonte des neiges himalayennes, de mai à novembre, les eaux du Mékong se déversent dans le lac (en violet). La superficie du lac  se voit quasiment multipliée par six, passant de 2 700 km2 pour une profondeur d'environ 1 mètre à 16 000 km2 pour une profondeur de 9 mètres.

 

tonlesap

http://www.osmosetonlesap.net/www/html/tonlesap.php

 

Lors de sa crue, le lac envahit les forêts et les champs avoisinants, créant un milieu idéal pour la reproduction des poissons et pour l’installation des plus importantes colonies d'oiseaux aquatiques de la région. Le Tonlé Sap a ainsi été désigné comme Réserve de Biosphère par l'UNESCO en 1997, pour sa valeur écologique, économique, sociale et culturelle.

 

Sociale et culturelle, car trois millions de Cambodgiens vivent sur ses bords et dépendent directement des ressources du lac. Ils se sont adaptés à ces conditions saisonnières, en construisant des villages flottants.

   Cambodge 6187

 

Nous en avons visité un, constitué en partie de maisons flottantes, en partie de maisons sur pilotis.

Etant en saison sèche, la hauteur des habitations est impressionnante et nous laisse imaginer le volume d’eau arrivant en saison des pluies (multiplié par 70 !).


Cambodge 6133

 

Cambodge 6142

 

Cambodge 6197

  

Cambodge 6193

 

Cambodge 6124 L'école et la mairie !


On se rend compte de l'ampleur de l'inondation, quand, arrivés sur le lac, nous n’apercevons pas les rives opposées, et ce, en pleine saison sèche.

   Cambodge 6162

 

Nous troquons également notre bateau hyper bruyant contre une pirogue pour visiter une forêt avoisinante partiellement inondée. Quel calme d’un coup ! Les ombres des arbres dansent sur l’eau, c’est superbe. En saison des pluies, seules quelques branches hautes doivent dépasser.

 

Cambodge 6159

 

Cambodge 6157

Cette petite excursion sur le Tonlé Sap collait bien à notre planning (une demi-journée), mais pas trop à notre style, trop attrape-touristes à notre goût. Par contre, le retour en tuk-tuk doré (casque compris), ça c’est la classe !

 

  Cambodge 6204

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Cambodge
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 05:51

Je sais, elle était facile !

La semaine au Cambodge fut extra et la reprise dure.

Heureusement, la rédaction de notes permet de se replonger dans cette atmosphère de vacances.

Alors rentrons dans le vif du sujet : la mythique ANGKOR.

 

Cambodge 5984

 

 

Entre Emile (et sa sieste), Barbara (et sa piscine) et les parents un peu fatigués aussi, nous avons opté pour des journées en trois temps: matinée temples, après-midi repos et soirée en ville. Autant dire que nous n'avons pas pu faire le tour des richesses d'Angkor et encore moins des environs.

 

Cependant, la quantité était suffisante pour tous et surtout notre plaisir toujours renouvelé.

Le plus de ces vacances aura été la présence de guides, qui nous ont fait découvrir leur pays, et ce, au-delà de l'architecture khmère.

 

 

Les merveilles d'Angkor diffèrent les unes des autres dans leur style : des lignes rectilignes du 10ème siècle...  

 

 

Cambodge 6105

 

...aux tours arrondies du 12ème:

 

Cambodge 5913

 

Les temples se trouvent également dans des environnements variés : au sein de l'enceinte d'Angkor Thom,

 

Cambodge 6040

 

perdus au milieu de gigantesques réservoirs parfois asséchés,

 

Cambodge 6086

 

dans la forêt, où les arbres reprennent le dessus.

 

Cambodge 6079

 

Cambodge 6090

 

Les dieux qu'ils abritent reflètent les croyances des rois de l'époque, soit Bouddha, soit des dieux hindous.

 

Cambodge 6018

Le Bayon dédié à Bouddha

 

Cambodge 5920

Epopée du Ramayana à Angkor Vat : Rama et le dieu singe Hanuman partent chercher Sita

 

Les temples ont beaucoup souffert de ces changements (bouddhas défigurés pour ressembler à des dieux hindous ou tout simplement détruits). Cependant, aujourd'hui ces deux religions cohabitent sans heurts. Le roi a ainsi à ses côtés, des moines bouddhistes et un brahmane.


Cambodge 6046

 

Les temples sont des lieux de prières, parfois des crématoriums...

 

Cambodge 6261

 

...ou encore des bassins de purification :

 

Cambodge 6084

 

Les sculptures et bas-reliefs des temples qui ornent les temples sont de toute beauté (surtout avec les explications qui vont avec !) :

 

Cambodge 6245

 

Cambodge 6246

La profondeur des sculptures de Banteay Srei du 10ème siècle

 

Cambodge 5928 - Copie

Les apsaras, nymphes célestes, qui ont beaucoup plu à Barbara et les éléphants à Emile

 

Cambodge 6266

 

 

Aux abords d'Angkor, la ville de Siem Reap est, en contraste, un peu déroutante.

 

Cambodge 5985

 

 

 

Bourgade aux nombreux marchés, aux échoppes exotiques, elle garde quelques aspects du Sud-Est asiatique.

 

 

 

Cependant, elle renferme en son centre un quartier touristique dément. On y recense la gamme complète du "touriste" (et de leurs besoins) : routards, boeufs, familles riches, étudiants, vieux mercenaires à l'affût, etc. 

 

 

 

Ci-contre : le coiffeur qui utilise l'Ipad comme miroir, dans un marché délabré !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cambodge 5988

 

 

 

 

Ci-dessous : le massage des pieds par les poissons. Pierre est un petit joueur, nous l'avions fait en Chine sur tout le corps avec Barbara !

 

 

 

Cambodge 5993

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les franco-chinois que nous sommes devenus néanmoins, il présente un avantage important : on peut y manger de vrais plats français !!! Certes le Cambodge a été colonisé par la France, mais cela reste déroutant de voir autant de produits français dans cette bourgade (180 000 hab.), alors qu'à Qingdao (8,7M d'hab.) nous n'avons que des ersatz pour clientèle chinoise.

 

Siem Reap accueille aussi le cirque du Phare, chaudement recommandé par Claire. C'est une association qui forme des enfants défavorisés notamment, mais pas seulement, aux arts du cirque.

 

Cambodge 6229Cambodge 6232

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le spectacle fut extra, n'imaginant pas ce haut niveau de technicité ni ce style si contemporain. Par contre, le thème étant sur les rêves, cauchemars et fantômes, les enfants, surtout Emile, n'ont pas fait les fiers...

 

 

 

Ces quelques jours passés, nous disons au revoir aux temples d'Angkor pour aller plus au Sud, plus à l'Est.

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Cambodge
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de barbaraenasie.over-blog.com
  • : Hommage à un autre barbare, parti en quête de sa propre image dans le regard de l'autre, ce blog n'est que le reflet de notre quotidien à Qingdao (Chine)
  • Contact

Recherche

Par Mois