Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 06:17

2012-07 3976   2012-07 3981

 

Entre le biberon du matin avec Papa lisant ses mails et celui du soir avec Barbara, Emile dévore les livres de sa soeur (au sens figuré et parfois au sens propre),

2012-07 3972

 

et trottine sur un pied car "je veux marcher !!", se maintient debout plusieurs secondes et fait quelques pas tout seul... On tient le bon bout !!

 

 

Et Barbara ? Quand elle n'est pas plongée dans nos BD et ses livres de princesses, elle peint notre "table basse recyclée",  2012-07 3979

 

ou montre très fièrement à sa maman ses talents nautiques !!

 

Photo0295   Photo0296  

 La tête sous l'eau et la nage toute seule sans brassard (la vidéo était trop lourde, désolée). 

 

Photo0297

 

Je n'ai pas pu m'empêcher de prendre les "toilettes" des enfants à la piscine :

un seau (les vrais sont à 10m de là !!)

 

Vous aurez bientôt la chance pour certains d'entre vous d'admirer de visu leurs progrès.

Si je n'arrive pas à mettre sur le blog mes dernières activités, notamment mon cours de cuisine française à la classe de Barbara, je vous dis à très très bientôt... en France !!!

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Saucisse et saucisson
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 00:00

...de croissance, la Chine connaît de nombreuses problématiques, notamment liées au "hukou".

C'est en voyant cette manifestation devant la mairie de Qingdao, chose exceptionnelle, que nous avons pensé à ce document, à la fois livret de famille et passeport intérieur.

 

14042012574

 

Aujourd'hui seul le hukou urbain permet de vivre et de travailler en ville, d'acheter un logement en bénéficiant de subventions, de scolariser les enfants et de bénéficier d'une assurance médicale ou d'indemnités en cas de licenciement. Si la modification du domicile est aisée pour les diplômés et propriétaires de logement, le changement de ville est beaucoup plus compliqué pour les citadins non diplômés, voire impossible pour les paysans venus en ville.

Aussi, beaucoup de migrants laissent leur famille dans leurs régions natales et vivent en ville dans le dénuement (droit de résidence temporaire, révocable au gré des autorités locales et ne donnant pas droit aux mêmes avantages), voire dans l'illégalité.

 

D'autres problèmes des campagnes arrivent aussi jusqu'aux oreilles des citadins. C'est le cas des expropriations abusives où les paysans accusent les cadres locaux de s'allier à des promoteurs véreux (hein, papa ?) pour s'enrichir notamment sur du résidentiel de luxe. Quand les paysans reçoivent une compensation de la part des autorités, c'est encore pas mal. La plupart du temps, ils se retrouvent sans argent et sans terre (donc sans travail), le tout sans pouvoir migrer en ville à cause de leur "hukou agricole".

Cette bombe est en train d'être désamorcée avec un assouplissement en cours du hukou mais cela reste insuffisant.

 

Toujours "derrière les apparences", j'ai réussi à parler révolution culturelle et politique avec ma prof de chinois. J'avoue que le jour où elle n'est pas venue, j'ai eu un doute malgré moi : quelqu'un l'avait-elle dénoncée ? Heureusement elle est revenue et nous continuons nos discussions sur ces thèmes ! Cela reste difficile néanmoins : comment parler de ce passé sans la blesser, le tout avec mon niveau de chinois actuel !!!!

 

Dans l'ensemble, les Chinois essayent d'oublier la Révolution culturelle et les longues années Mao, pour ne penser qu'à l'enrichissement personnel. En lisant "les Cygnes sauvages", j'ai à nouveau compris ces gestes qui nous paraissent aujourd'hui parfois si "capitalistes" (chacun pour soi, l'argent avant tout) ou au contraire si "communistes" (de toute façon on aura du travail même si on se tourne les pouces, alors pourquoi en faire plus).

 

Nous discutons parfois des minorités, mais elle ne comprend pas pourquoi les Tibétains s'immolent, pourquoi les Ouighours se révoltent (elle n'a pas l'info déjà), car après tout un quota "positif" leur permet d'accèder à des postes de fonctionnaires, à des entrées à l'université... Bref, "le gouvernement fait des efforts pour eux" !!

Le système scolaire est intéressant aussi. A l'examen pour le master, les étudiants doivent passer 5 épreuves, deux liées à leur spécialité, puis une de philosophie, d'économie et une politique (connaissance de Mao, Marx...). Même avec 60/100 à ce dernier examen et en réussissant parfaitement les autres exams, les étudiants se voient refuser l'entrée à certaines universités.

 

L'évolution des mentalités est bien en cours, mais vu la mainmise, entre autres médiatique, du Parti, elle reste limitée...

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans société et (géo)politique
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 09:11

A y est,  j'ai eu mes premiers PV en Chine.

Pour ce qui est du stationnement, c'est facile le PV est collé sur la vitre conducteur. Dans le cas des parkings payants, pas moyen d'y couper comme en France, selon ma bonne (mauvaise ?) habitude. Les "messieurs ticket" vous attendent à votre portière après votre beau créneau (vous savez les faire, vous!!). Avec mon PV en main, il a fallu chercher dans quel bureau de police je devais aller, car en effet, ils sont tous différents. Après 2 heures de recherche dans la rue, j'ai pu enfin payer mon amende... enfin, non, rien n'est simple... Il faut d'abord récupérer la "fapiao" (facture) de la police, puis aller à la banque payer. Ensuite, munie du reçu de la banque, je suis retournée à la police me le faire tamponner x fois (que feraient les Chinois sans tampon rouge). J'en ai profité pour demander à l'officier si j'avais d'autres PV (d'après ma carte grise), et là surprise : TROIS !!

 

Trois excès de vitesse, sur la même route, qui datent de février, mars et mai !! Et oui, c'est une surprise car rien n'est envoyé ici, il faut aller au moins la veille de la date anniversaire du permis vérifier auprès de la police. Si tout est payé et qu'il vous reste quelques points, le lendemain, vous récupérez vos 12 points initiaux... Enfin, normalement, nous verrons ça en novembre prochain.

Toujours est-il qu'avec mes petits excès de vitesses (67,71 et 74 km/h au lieu de 60, sur une 2 fois trois voies.. mais là je m'égare...) le policier m'avait dit que ce n'était pas grave. J'ai donc à nouveau cherché le commissariat qui s'occupait de mon cas, fait la queue (ah ah ah) et attendu le verdict de ma policière. Le "pas grave" voulait certainement dire "pas cher", car cela m'a coûté 150 yuans en tout. Par contre, j'ai perdu 3 points PAR PV ! Il ne m'en reste donc plus que trois... oups. 

 

En résumé, l'excès de vitesse minimum en Chine vous coûte 50 yuans et 3 points, tandis qu'un stationnement "gênant" coûte 100 yuans à lui seul !! Cherchez l'erreur...

Beaucoup de privilégiés (riches, expatriés...) payent un Chinois, volontaire bien sûr, qui affirme conduire le véhicule (alors que tout est filmé :-)) et perd donc les points du chauffeur réel. Normalement, Pierre passe le permis mercredi et si j'ai de nouveaux PV d'ici novembre, je pense qu'il va devenir mon Chinois !!

 

Sinon, j'ai malencontreusement supprimé les photos de mon téléphone. Parmi elles, figurait la photo des lunettes de vues accrochées au comptoir de la banque, au même titre que les stylos !

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Conduire en Chine
commenter cet article
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 15:30

Nos amis pékinois partent définitivement de Chine pour la France. Aussi, pour dire au-revoir à ceux qui restent, ils avaient organisé une "farewell party" du tonnerre. Pour l'occasion, nous sommes donc montés sur Beijing en famille, mais avons laissé les enfants à leur ayi.

Résultat : notre première soirée sans les enfants !!

 

Nous avons rejoint nos amis au Bed Bar, qui tient son nom des lits/banquettes sur lesquels sont installées de petites tables en bois. Effet "fumerie d'opium du lotus bleu" garanti ! Ce site en plein hutong était très très sympa avec son ambiance boisée et patinée. Nous y avons dîné, puis rejoints par les autres invités (une centaine), dansé et picolé jusqu'au bout de la nuit....

Enfin, quand je dis au bout de la nuit comprendre 3-4h, car après nos gentils GO avaient affrété un bus pour aller voir le lever du drapeau sur la place Tiananmen ! Nous voici donc frais et dispo sur la place, parmi les nombreux Chinois venus de leur campagne assister au spectacle du lever du soleil et donc du drapeau.

 

17062012970

 

Moi qui m'attendais à un barouf du tonnerre, j'ai été agréablement surprise de la seule présence musicale au moment du drapeau.

 

17062012973

Bien entendu, nous n'étions pas seuls à venir voir le phénomène, mais je m'attendais encore une fois à pire ! 

 

!cid BDC4A2CC-4343-4F3A-A450-5D3BD44695CC

  Et nous n'avons pas pu résister à la photo "de famille" !!

 

Ensuite direction la maison Boulud, cadre très huppé de Beijing où nous devions venir prendre le petit déjeuner. Seulement voilà, le chef avait oublié de prévenir ses ouailles de notre arrivée précoce.

 

17062012975

 !cid 1B94B468-BB49-4060-AA86-812C4EDF1B57

Les rescapés de 6h du matin qui flashent un peu vu le "dress code" (pas de blanc ni de noir) 

 

 

Nous avons donc regagné le bus pour aller enfin dormir !!!

Arrivés chez nos copains, nous avons eu la surprise de voir Barbara debout depuis 4h30 et Emile qui venait de se lever. Un petit briefing et l'ayi restant jusqu'à midi s'est occupée de nos bambins, pendant que Morphée nous hébergeait.

Cela m'a rappelé notre enterrement de vie de jeunes fille et garçon où la mère de Laëti s'était occupée de Barbara toute la nuit.

 

Un énorme MERCI pour nos gentils GO, qui vont partir vers d'autres horizons et qui ont su jusqu'à la fin briller dans la nuit pékinoise !

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Pékin
commenter cet article
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 08:20

La saison barbecue a été lancée par nos amis américano-chinois grâce à qui nous avons trouvé notre logement. 26052012893

 

Après la réception de nos meubles de jardin (de terrasse plutôt), c'est enfin à notre tour d'inviter autour d'un bon repas. L'ambiance nous rappelle forcément les soirées dombasloises et la France en général.

  

0206201293502062012941

 

Nous profitons aussi de notre terrasse le midi voire le goûter : le pied !

Nous jouons avec Barbara au ballon, l'espace est limité mais comme notre fille n'est pas une féroce sportive, la balle ne s'envole pas !!

 

Le seul bémol reste la glycine. Après avoir lutté (enfin surtout les ouvriers) pendant 3/4h pour la faire passer par notre escalier étroit en la tordant dans tous les sens, après l'avoir bichonné, nous ne pouvons que constater son dépérissement. Je ne perds pas encore espoir, j'ai taillé les branches abîmées, enlever les feuilles mortes, et puis au pire, elle servira de tuteur aux capucines que nous ferons grimper dessus !

Sinon, les radis, salades, tomates, courgettes, carottes et haricots, le tout en pot, poussent très bien eux et nous attendons la récolte.

 

Les enfants s'amusent aussi ensemble : après la version Elouan/ Barbara dans le chariot, nous avons celle Barbara/Emile.

 

 

Et puis la maman n'est pas en reste : j'ai à mon tour tenté le karaoké avec des copines chinoises et américaines.

De longs couloirs psychédéliques desservent des centaines de pièces, ça braille partout, car avec le taux d'alcool moyen, on ne peut plus dire qu'ils chantent. Les filles sont bien entendu (?) plus sages, et chantent juste jusqu'au bout de la nuit !

 Photo0287

Les américaines en pleine action

 

Le registre musical est assez varié, j'ai même pu chanter une fois en français (que ferait-on sans Céline Dion ?), Dido, Abba, Queen... Sinon les chansons chinoises féminines sont très largement dominées par une voix suraigüe difficile à reproduire. Résultat : nos deux Chinoises ont fini aphones !

 

Et le papa dans tout ça ? Il donne des cours de guitare à son fiston...

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Péripéties quotidiennes
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 06:26

Comme l'année dernière, nous avons célébré la fête des enfants ("ertongjie") le 1er juin avec l'école.

La veille, Emile m'a aidée à préparer des madeleines et rochers coco pour le pique-nique du lendemain.

Il m'a également secondée dans mon role de "surveillante", avec drapeau et brassard à l'appui.

 

2012-06 3948                2012-06 3949

 

Je me suis en effet portée volontaire pour gérer un peu les 400 parents/enfants attendus. Bien sûr avec Emile, je me suis dit que je n'allais pas être super dispo mais en fait, je pense que j'ai pas mal contribué au respect des règles. A cela une raison, je disais aux enfants de ne pas faire ceci ni cela, chose impossible pour les autres parents d'élèves. En Chine, personne n'interfère avec l'éducation des autres enfants. Tant pis, étant étrangère, je suis habituée aux critiques. C'était sympa d'être de l'autre côté et puis dès qu'on aide un minimum, les Chinois sont super contents et nous le rendent bien. En plus, j'ai proposé mon aide, alors que j'ai 2 enfants dont 1 en bas-âge dont je dois m'occuper, mon dieu !! Je suis vraiment exceptionnelle ! ;-)) C'est bien entendu la version des Chinois... 

 

2012-06 3957

 

Le sempiternel défilé a commencé : drapeau chinois, classes (celle de Barbara ci-dessus), activités (Barbara participait au défilé de roller- ci-dessous, son copain américain Robbie à celui de Taekwondo).

 

 

Ensuite les parents et leurs enfants ont pu jouer ensemble aux compétitions préparées par les profs. 400 parents/enfants, 3 étages de maternelle + le terrain de jeux , une 15aine de jeux, le tout en 1h30 top chrono.

J'ai été épatée de l'organisation car nous avons effectivement tenu les horaires.

Quant aux résultats, nous n'avons pas 1 seule fois été championnes avec Barbara mais nous avons bien rigolé.   2012-06 2283

 

Le pique-nique qui a suivi sur le front de mer a été vite expédié comme d'habitude. Mais nous avons pu tester des plats préparés par les mamies. 

 

2012-06 3963

 

Des jeux ont suivis auxquels Barbara a participé avec ses 2 maîtresses, étant moi-même occupée avec Emile.

Puis tout le monde est rentré, pour couvrir de cadeaux les bambins, on n'en doute pas. Barbara et quelques copains se sont retrouvés pour jouer sur le front de mer, avant de rentrer regarder un dessin animé : "c'est vraiment la fête aujourd'hui !"

 

2012-06 3964

 

2012-06 3967

 

Alors quand le soir, Barbara nous a dit " je vais me reposer un peu sur le canapé", avant de dîner, ça a donné ça :

01062012934

 

Résultat : au lit sans manger !

Je vous laisse noter avec quelle classe mademoiselle dort : il ne faudrait pas lâcher l'éventail quand même !

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans A l'école chinoise
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 08:06

Arrivés à un soi-disant spot pour cueillir des cerises, nous avons pu voir qu'il était en effet trop tard, la saison étant très courte cette année.

Néanmoins, le cadre étant sympa, personne dans les environs, pas d'escaliers aménagés... nous avons décidé de nous balader en montagne. Cette randonnée a malheureusement été écourtée par la vue d'un serpent, qui était a priori habitué aux hommes et continuait son chemin vers nous...

 

27052012898

 

27052012899

 Notez avec quelle classe je randonne !!

 

27052012900

 

 

 

 

Echaudés par l'incident, nous revenons à notre point de départ près d'un bâtiment qui se révèle être un musée de la guerre "anti-japonaise" (je n'invente rien), où Mao règne en maître.

 

Nous évitons le film de peur que les images choquent les enfants, sirotons un thé gratis et demandons la permission de visiter une yourte. 

Ce sont a priori les habitations des migrants mongoles qui viennent faire la saison des fruits ici.

 

  

 

27052012906

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Cette dernière malheureusement vide, est spacieuse et bien décorée. La présence de la radio, comme équipement "par défaut" donne une idée du plaisir qu'ont les Chinois à écouter de la musique, les mauvaises langues diront "à faire du bruit", ou encore "à fuir le silence" !

 

  

 

 27052012907

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Qingdao et alentours
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 04:49

Il y a maintenant un peu plus de deux semaines que nous avons fait une balade près de Wulian.

Cette sortie était organisée par le "CE" de Pierre et regroupait 3 bus, avec employés et familles.

Certes un peu long (à 3h environ), le trajet en bus n'en a pas été pour autant barbant. Nous avons découvert un arrière-pays, différent de chez nous. Sans oublier la GO "musclée", les collègues et enfants qui ont animé le parcours ! 

 

06052012736

 

Pour bien se retrouver, les Chinois n'hésitent pas à s'affubler d'un chapeau identique, parfois, c'est le sac-à-dos, voire la tenue complète ! Il faudrait d'ailleurs que je prenne quelques photos, c'est assez rigolo en général. Pour cette occasion, nous avons eu droit à la version "cheap" de Burberry !

 

06052012737

 

Au programme, balade dans les gorges (je me sens parfois dans celles du Fier), le long des ruisseaux ou sur les montagnes dont les cailloux invitent à l'imagination.

Le tout à la queue leu leu et dans un timing bien ficelé !

 

06052012738

   06052012739

  Alice, la copine du collègue espagnol de Pierre, Rafael, était aussi de la partie

 06052012741

 06052012744

06052012747

D'anciens idéogrammes sont gravés dans la roche (au mileu au-dessus de l'eau... bon courage)

 

06052012750

  06052012753

06052012758

 

06052012760

et la glace pour récompense !

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Shandong
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 06:54

Emile grandit et vit des aventures trépidantes : de la machine à laver à la lecture de Tintin (mois dernier).

 

 

Même si monsieur ne veut toujours pas se mettre à 4 pattes (fera-t-il l'impasse ?), il ne tient pas (trop) mal debout.

En tous les cas, il adore marcher, avec maman... qui se casse le dos !

   

 

2 secondes plus tard, il est par terre... enfin, je vous rassure mes bras l'ont récupéré avant !

Désolée pour le son (réduction de résolution oblige)

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Saucisse et saucisson
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 05:36

"Mais qu'est-ce que je fais là, affalé, fou fêlé un feignant, j'ai l'flow décontracté du gland, j'ai des relents d'buffet froid.

Y'en a qui rêvent de soirées Ferrero, de ferrari, moi j'voudrais finir comme dans la Grande bouffe de Marco Ferreri"

 

Cette chanson de Java, j'ai bien failli la vivre, ou plutôt la mourir, après une fondue du Dong-Bei (nord est de la Chine).

Une bonne intoxication alimentaire des familles, subie à Tieling, dans le Liaoning.

La formule était plutôt sympa malgré l'aspect véreux de l'hôtel : 4 énormes marmites avec différentes soupes, dans lesquelles il faut tremper divers ingrédients.

   16042012582

 

Mais les soupes comme les ingrédients m'ont paru pas très catholiques. Hélas, la crainte de faire perdre la face à nos hôtes a été plus forte que le dégoût, et j'ai mangé.

Mon collègue Jean et moi avons souffert toute une semaine.

Comme notre autre collègue Charlie n'a pas mangé de poisson, et qu'il se portait comme un charme, nous en avons tiré la conclusion suivante : le poisson, on le mange à Qingdao !

 

Le soir de la fondue, avant que l'estomac ne se dérègle, nous sommes allés assister à un spectacle typique chinois, avec des numéros très, mais vraiment très bruyants. Mais bon, l'ambiance était bonne, les comédiens assez pros, surtout un très beau couple d'acrobates. J'ai bien aimé les petites mains artificielles pour applaudir sans trop se fatiguer !  

 

16042012584


A part ça, le Liaoning m'a paru bien tristoune, en tout cas au nord de Shenyang : une sorte de chantier post-apocalyptique tout droit sorti de "La Route" ou de "La Planète des Singes"

 

17042012587 

 

Le seul intérêt est l'ancienne école où a étudié un temps Zhou Enlai, un des rares anciens (avec Sun Yatsen bien entendu) dont les Chinois parlent sans gêne ; il faut dire qu'il a tenu la baraque à bout de bras pendant les errements de Madame Mao et son mari. La maison a été érigée en mausolée au PCC en général, et à Zhou en particulier.

 

16042012577    16042012580

 

Au fait, Claire, désolé de n'avoir pas pu m'arrêter à Shenyang ! (Lien de leur blog)

La ville a l'air sympa, et j'ai eu l'impression de passer devant quantité de boutiques de luxe.

 

 

A bientôt


Pierre

 

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Liaoning
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de barbaraenasie.over-blog.com
  • : Hommage à un autre barbare, parti en quête de sa propre image dans le regard de l'autre, ce blog n'est que le reflet de notre quotidien à Qingdao (Chine)
  • Contact

Recherche

Par Mois