Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 15:11

Je rentre de deux semaines à Houston, pour le boulot, avec 4 collègues chinois.  

Chinese team

Les Texans, ce sont les Américains des Américains ! Un vrai cliché, mais comme ça faisait 20 ans que je n’étais pas venu dans le pays, ça m’a quand même impressionné.

 

Grâce au boom du pétrole et du gaz de schiste (une petite pensée pour Bernard), le Texas, qui a toutes les infrastructures nécessaires au traitement, dort sur l’or noir. Résultat, même Pékin ou Shanghai sont écrasés en termes de tape-à-l’œil.  

 Shiny Texas

 

Les Texans sont gros, très gros. Les Texanes sont grosses et pas très jolies. Ils mangent beaucoup et mal, alors qu’il y a un potentiel de bonne bouffe impressionnant : ainsi, le dernier soir j’ai mangé des nuggets d’alligator insipides. Même la bouffe Tex-Mex n’est pas terrible. Le seul vrai moment gastronomique, c’est quand un collègue nous a emmenés dans un restaurant argentin, dont le steak fait partie selon un guide des 20 meilleurs des Etats-Unis. Et en effet, c’était super bon !

 

Sinon, l’Américain en général, et le Texan en particulier, placent en tout ce qu’il fait une grande fierté : construire une usine, faire une mesure de pH ou servir un continental breakfast. C’est à ce point que les Texans peuvent être dans un déni total en cas d’échec, car leur devise est de PO-SI-TI-VER ! Cet optimisme forcené peut facilement passer pour de l’arrogance : ils savent encore plus tout sur tout que les Français, et parlent des heures de n’importe quel sujet.    

 

Mais le pays où tout est possible a aussi ses attraits, bien sûr : les gens sont quand même super cordiaux et polis à l’extrême. C’est toujours rigolo quand un gros biker moustachu s’efface dans le couloir pour vous laisser passer avec un « excuse me sir ». Il y a cette espèce d’esprit d’appartenance et de dévotion à leur pays, qui les rend soucieux de vivre en harmonie… comme les Chinois !

 

Au boulot, pareil, « keep up the great job ». Nous avons même eu droit à une très distrayante séance de team building, où regroupés en équipes, nous devions construire un petit pont avec des contraintes de moyens et de temps.

 Team building 

 

Il y a ce professionnalisme en toute chose, qui fait que les routes sont très agréables, très bien signalées, que les gens font ce qu’ils ont promis. La gentillesse de notre collègue péruvien Jaime, qui nous a emmenés assister à un match de NBA:

 Basket match

  

Et bien sûr, je ne pouvais pas venir à Houston sans aller voir le centre de la Nasa, très bien fait.

 

On the moon 

Charlie Linda rocket

Linda motor

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hormis des salles de ciné et des expos, plusieurs vestiges de la grande époque de la conquête spatiale sont accessibles : des pierres de lune, des vieux systèmes d’entraînement, un des modules Appolo ayant survolé la Lune et, le plus impressionnant, la fusée Saturn 5.

    

Il reste 3 modèles, dont l’un, celui de Houston, est encore équipé comme pour une expédition lunaire.

C’est un monstre ! 3000 T, 110 m de long ! A titre de comparaison...

 

goldorak

 

Il faut le voir de ses yeux pour réaliser vraiment la taille de cet engin, et ce que l’homme, enfin l’Américain, a été capable de faire. Une expérience quasi métaphysique.  

 

Linda Saturn 5   Charlie Saturn 5

Bref, maintenant c’est le retour en Chine, et finalement, je ne sais pas quelle est la culture la plus éloignée de la nôtre !

 

(J’ai écrit cette note durant le trajet de retour. Le lendemain, un pipeline explosait à 3 kms de mon usine… La suite au prochain numéro).

Partager cet article

Repost 0
Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Etats-Unis
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de barbaraenasie.over-blog.com
  • : Hommage à un autre barbare, parti en quête de sa propre image dans le regard de l'autre, ce blog n'est que le reflet de notre quotidien à Qingdao (Chine)
  • Contact

Recherche

Par Mois