Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 11:29

Pierre a participé en novembre dernier à la course "I love Kaifaqu - 我爱开发区". Il a transformé cette marche annuelle en marathon ! Voici son compte-rendu dans l'Equipe :

"En réalité, cette marche d'un bon millier de participants ne faisait "que" 40 kms (35 pour les filles).

Néanmoins, j'ai été ravi de mon temps; 3h20, qui m'a paru exceptionnel malgré ma préparation sérieuse de 10 bonnes semaines : je ne me sentais pas si costaud, et les conditions étaient quand même rudes. Froid, vent, un peu de pluie, avec des montées et descentes assez sèches tout de même.

L'explication est tombée quelques jours plus tard, sur Wechat (le whattsap chinois), lorsqu'un nouvel "ami" m'a dit que finalement il ne s'agissait que de 36 kms. Typique des infos chinoises fluctuantes... La performance est donc plus logique. Mais je suis très satisfait quand même, et j'ai presque envie de recommencer une prépa de marathon.

Malgré le temps, cette matinée aura quand même été un vrai bonheur : l'ambiance était très bon enfant comme toujours en Chine, et Marilyn et les enfants m'ont fait le plaisir de m'accompagner sur tout le parcours tel un directeur sportif sur le Tour de France. Emile et Barbara ont payé de leur personne, assurant les ravitos pour leur père et pour les autres coureurs.

Mon diplôme, affichant fièrement mon classement (8e, chiffre porte-bonheur par excellence en Chine), trône dans mon bureau pour impressionner les visiteurs !"

Les moments forts en image :

Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Marathon de Kaifaqu
Published by barbaraenasie.over-blog.com
commenter cet article
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 12:26

Après le printemps difficile suite aux soucis de santé d'Emile, l'été à préparer la rentrée et à profiter de vous (pour les plus chanceux), nous voici enfin de retour sur le blog !

Pour fêter ça, deux petites vidéos de nos chanteurs du dimanche.

Admirez les micros !

Published by barbaraenasie.over-blog.com
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 06:04

Noël est passé depuis longtemps maintenant, mais nous ne voulions pas manquer de vous montrer notre crèche sur le thème de l'année. Le grand changement de 2014 est bien sûr l'école.    

 

classe

 

2014-12 7150

 

Changement pour Barbara qui savoure le fait d'apprendre en français sous un mode beaucoup plus ludique, d'être avec ses copains/copines et non plus la risée des centaines de Chinois de son école précédente.  

 

Et aussi changement pour moi, car nous avons repris et largement developpé l'association (cours du WE + nouvelle école primaire française), ce qui me prend beaucoup de temps en plus de mon "vrai" travail. Mais même modestes, nos résultats en valent la peine.  

 

Toujours est-il que ceci explique aussi le faible nombre de posts laissés sur ce site depuis au moins 6 mois.

 

portrait

 

En montant les légos, Barbara souhaitait avoir une classe identique, et bien la semaine prochaine, ce sera chose faite. Nous démenageons dans nos nouveaux locaux, avec l'Alliance Francaise, qui va, elle, y assurer des cours jeune public aux Chinois.

 

N'hésitez pas à voir leurs vraies bouilles sur notre site internet (non, ils ne sont pas habillés comme cela en général...) :   http://www.petitsfrancophones-qingdao.com/  

Un peu de pub ne nuit pas...

 

Et bonne année à tous !

羊年大吉!

 

2014-12 7126

Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Apprendre le français
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 07:03

Le Nouvel An arrive avec son traditionnel cortège de nouvelles résolutions.

En ce qui me concerne, c’est le courrier en retard à rattraper.

 

gaston-lagaffe-courrier

 

A ma décharge, j’ai été malade pendant un bout de temps, une bronchite qui ne voulait pas me lâcher. Mais enfin, j’étais rétabli pour profiter des fêtes.

 

Nous revenons donc en octobre, et à la visite de nos amis Jean-Henri et Delphine, arrivés du Beaujolais avec leurs charmantes Salomé et Carmen, qui ont bien grandi !  

 

Incompatibilité des zones oblige, seuls Emile et moi les avons rejoints pour quelques jours à Pékin, dans leur charmante auberge de jeunesse, pleine de Français friands de discussions politiques.

 

Fine et JH à l'hôtel

 

Nous sommes allés voir l’incontournable Grande Muraille à Mutianyu, toujours aussi magnifique même sous un ciel voilé.

On y entend toujours autant parler français, et quelquefois à notre attention, certains routards ne pouvant s’empêcher de se joindre à nos discussions politiques.

 

Fine, Emile et ses admiratrices derrière

« 2 admiratrices d’Emile à l’arrière-plan »

    Sur la Grande muraille 

Les Soumireu sur la Grande Muraille

 

Après une descente en luge d’été qui nous a fait rajeunir de 30 ans, les enfants se sont grimés en guerriers (contre pourboire obscène bien entendu)   

 

Avec les guerriers

 

Le soir, nous nous sommes promenés sur les berges du lac Houhai, et sommes descendus dans un des quartiers djeunz de Pékin, avec enfilades de bars et Cayenne garés en double file. Nous avons bien mangé dans le plus vieux restaurant de la capitale.

    Sur le lac 

Beijing by night

 

Le lendemain, c’était la visite du Temple du ciel et de son parc à l’atmosphère unique, avec bien sûr l’incontournable Temple des Prières pour la Récolte.

 

Le Groupe au palais du temple du ciel

 

Nos amis ont pu profiter des traditionnels agrès chinois, JH découvrant le self-massage du dos.

    Soupir d'aise 

 

Nous nous sommes séparés avant le départ pour eux vers Xi’an, pour nous vers Qingdao et la reprise de la routine.

 

Soumireu à l'aéroport.

Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans De passage chez nous
commenter cet article
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 07:10

Au travail, la différence culturelle au niveau du design est assez flagrante. Les petits parcs sont davantage des sentiers que des places, car là où nous préférons nous asseoir pour discuter après le repas, les Chinois vont marcher, car c'est bon pour la digestion. Ils vont faire des baies vitrées orientées Sud-Est mais pas Sud-Ouest (Fengshui ??). Les rendus PPT doivent être les plus techniques possibles pour que nos chers leaders se sentent importants, alors qu'en France nous aurions tendance à les vulgariser pour être sûrs qu'ils prennent les décisions en connaissance de cause.

 

Mais comme pour le badminton, le boulot offre surtout une facette de l'intérieur.

Facette.... face.... Pour vous montrer à quel point "avoir la face" est important, lorsqu'un grand grand chef arrive chez nous, tous les employés sont obligés de garer leur voiture capot face visible (et non coffre), car "c'est plus joli quand même".

 

Dernièrement, en droite ligne des grandes années du parti, notre entreprise a organisé une rencontre un peu particulière. Il s'agit d'une rencontre pour célibataires...

Imaginez des jeunes qui sont déjà pointés du doigt car ils ne sont pas mariés, ”cordialement“ invités à participer à cette rencontre, où  des jeux sont organisés en leur honneur.

Le "best of" reste le choix des participants : notre entreprise a demandé à d'autres compagnies d'y participer. Pas n'importe lesquelles, non, des "comme nous", des entreprises gouvernementales. Il faudrait pas se mélanger quand même !

 

Un retour en images de ma collègue qui a dû y participer :

 

2014 09 3724

2014 09 3731

2014 09 3736

 

A la fin de ces jeux, les hommes doivent donner une rose à celle qui lui plaît. Il y en eu deux, la fille essaye alors poliment de répondre si ce n'est pas réciproque. Dommage pour celui qui en a eu le courage, qui sera la risée de ces collègues pendant plusieurs jours. Pour perdre la face, ce n‘est pas mal !

 

2014 09 3734

Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Le taf en Chine
commenter cet article
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 06:34

ongles1

Comme dirait ma collègue, les Chinois sont très forts pour créer une niche et faire du business.

Il en est une qui fait des ravages parmi les Chinoises : la manucure.

Depuis maintenant quelques années, les Chinois font preuve d'une certaine imagination dans le domaine, pour ne pas dire une imagination certaine : le drapeau chinois, des rayures, des fleurs, et bien sûr des strassssssssssssss!  

 

 

 

Alors je me suis dit, allez je pourrai le faire une fois pour le fun. Et c'est chose faite.

Bon d'accord je suis restée sobre, mais quand même :

 

2014 09 3807

 

Il faut savoir que mes 8 ongles "normaux" sont appelés "à la mode française", allez savoir pourquoi ? Nos goûts sont plus simples peut-être... Vraiment ?! hahaha...  

Et puis j'ai fait rajouter une touche chinoise avec mes pandas. Tout est peint au vernis, avec un pinceau extra fin.  

Les "artistes" peuvent tout peindre, vous venez avec une photo, elles vous le font, c'est vraiment fun.

Attention, les Chinois(es) m'ont eue, je vais peut-être y retourner ! En tous les cas, j'adore le retour des Chinoises d'au moins trente ans : "c'est trop mignon !"

Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Péripéties quotidiennes
commenter cet article
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 14:39

A peine de retour de nos vacances en France, la Lorraine est venue à nous, par l’intermédiaire de mon vieux pote Dominique, accompagné de ses deux grands fistons Antonin et Zacharie.  

 

Après avoir visité Pékin, ils nous ont rejoints à Qingdao pour passer quelques jours en immersion. Au programme, visite de la ville, le quartier allemand, les plages. Et au menu, les fruits de mer et les jiaozi (beignets vapeur) à l’encre de seiche.

 

                                            Antonin,                      Zacharie,    Barbara 

   Antonin restau          Zach Barbara restau  

       Dom restau

                                                                  et Dominique     

 

Nous avons ensuite laissé Marilyn préparer la rentrée de l’école française, et sommes partis dans la province du Shanxi avec les enfants. Le trajet fut long, taxi, avion, bus, encore bus, et encore taxi, avant d’arriver à Datong dans un hôtel plutôt miteux, trop tard pour aller visiter les grottes de Yungang, un des trois plus célèbres sites de Chine. Nous reportons notre visite au lendemain matin, et nous promenons dans une ville plutôt laide, avec quelques quartiers vraiment miséreux. Nous visitons quand même un joli temple.    

 

Temple Datong

Dans la cour  

Le lendemain, nous partons au plus tôt à la découverte des grottes, et je dois dire qu’elles méritent leur réputation ! Il s’agit plutôt de renfoncements dans la roche type troglodyte, où sont creusés une quantité farineuse de Bouddhas de tailles variables.  

 

Zach Yungang

Zach devant la paroi      

 

Yungang Bouddha

Comment qu'c'est, gros ?  

 

Certaines grottes sont flanquées de très jolis pans de maisons en bois, telle celle qui abrite la grotte numéro 5, vantée par le Routard :        

 

Yungang

Malheureusement, pas le droit de prendre de photo à l'intérieur  

 

Quel choc en y pénétrant ! On se retrouve directement au pied, ou plutôt aux orteils, de monumentaux Bouddhas magnifiquement sculptés et encore colorés après 1500 ans.    

Au total, ce sont 250 grottes et 50,000 statues qu’hébergent ces grottes. Une merveille !

Après la visite, nous repartons au plus tôt vers l’autre étape du week-end, la petite ville d’époque de Pingyao, via Taiyuan, la capitale de la province.      

Le voyage fut assez pénible, car j’avais cru bon d’accepter une offre de notre taxi local.

BON SANG ! CA FAIT BIENTÔT QUATRE ANS QUE JE SUIS EN CHINE ! JE DEVRAIS LE SAVOIR !

 

Notre taxi nous avait promis un voyage plus rapide et partant plus tôt que le bus régulier, dans une voiture confortable où nous serions seuls. Bien sûr aucune de ces assertions ne s’est vérifiée, et comme un imbécile, j’avais payé d’avance… Le clou du trajet a été, avant même de quitter Datong, la pause « coiffeur » du chauffeur : véridique ! Bref… On se console en se disant que Dominique, Antonin et Zacharie auront goûté aux petites frustrations de notre vie quotidienne en Chine !  

 

Nous arrivons finalement en fin de journée à Pingyao, où nous logeons dans un beau petit hôtel typique.    

 

Pingyao hôtel

 

Pingyao fait penser à Lijiang, où nous étions allés avec Pascal, Etienne, Richard et Annabelle fin 2012 (voir Lijiang et les Naxi ) : superbe architecture dans cette petite ville ceinturée de hautes murailles d’époque. Et beaucoup de touristes et d’échoppes à souvenir.

 

Pingyao temple

Le temple de Confucius

Pingyao toits

Vue des toits  

 

Par manque de temps, nous ne visitons que les très beaux temples de Confucius et de LaoTseu, ainsi que la vieille banque, avant de manger dans « Le petit restau », où nous savourons la cuisine locale.   

Finalement, nous partons en laissant nos amis se préparer pour terminer leur séjour à Xi’an. Cette petite escapade nous aura fait prolonger nos vacances sur une petite note de mirabelle : merci les Gros !

 

Yungang enfants

 

PS : nous n'avons pas encore publié sur nos merveilleuses vacances en France : trop de photos à trier, trop de bons moments à conter ! Merci à vous pour tout cela.

 

 

Published by barbaraenasie.over-blog.com
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 14:33

Hong-Kong 6604

 

Nous avons aussi visité le musée de l'histoire de HK, découvert au hasard des ruelles des vieux temples, mais c'est l'histoire récente qui nous a rattrapés.

En effet, le lundi suivant notre WE correspondait au 25eme anniversaire des événements de Tian An M'en et lors de notre passage nous avons pu voir des étudiants qui discutaient, chantaient et interpellaient les passants sur ce sujet. Tout comme nous avons pu voir ceci :

 

Hong-Kong 6618

 

Même pas une manifestation, un sit-in...

Incroyables pour les Chinois que nous sommes devenus. Et je n'ose imaginer l'impact que cela peut avoir sur les Chinois de passage.

Malheureusement cette liberté reste relative, comme nous le verrons les semaines suivantes, avec une censure renforcée, des manifestants incarcérés... Pourvu qu'ils tiennent bon. C'est tout ce que nous leur souhaitons.

 

PS: au fait, les photos sont dans l'album

Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Hong-Kong
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 06:54

Nous avions cette image de HK :

 

Hong-Kong 6725

 

et avons découvert l'autre "versant" de cette ville-pays mythique :  

 

Hong-Kong 6530 

 

 

 

 

 

Hong-Kong 6521

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hong-Kong est composée d'une multitude d'îles et beaucoup restent protégées de l'urbanisation. De nombreux sentiers de randonnée traversent les reliefs montagneux. Au vu de notre timing, nous avons opté pour la plus rapide, celle du Bouddha de Lantau et de ses environs.  

 

Hong-Kong 6540

 

Un immense bouddha, un village reconstitué... nous sommes bien en Chine mais 15 minutes de marche dans la végétation luxuriante et nous voici dans la ... NATURE à portée de jambes !

 

Hong-Kong 6533

 

Malheureusement, nous avons un concert à voir et retournons en ville... et quelle ville !

A Hong-Kong et notamment sur l'île centrale, les transports sont efficaces, modernes (enfin sans parler des tramways ...) et même la circulation piétonne est régulée.

 

Hong-Kong 6583

 

Pour les touristes comme nous, un plan pour les piétons ne serait pas du luxe. En effet, on se retrouve souvent par habitude au niveau des voitures sans possibilité de traverser.

Les passages se trouvent en général au-dessus. Un véritable labyrinthe surélevé traversant centres commerciaux, longeant les bâtiments ou zigzaguant entre eux.

 Hong-Kong 6613

 

Hong-Kong 6579

 

 

 

Une fois appréhendé le système, cela permet de se déplacer en toute sécurité et rapidement.

Le seul problème ce sont les photos voilées d'un film blanc, dû à la condensation... tout simplement parce que beaucoup de ces passages sont climatisés, même s'ils sont ouverts en partie !! En plus, les températures avoisinent les 18-20°C dans les malls hauts de 10-15m, alors qu'à l'extérieur il fait plutôt 28-32°C.

 

Bref, carton rouge à Hong-Kong, qui malgré une réflexion poussée sur les transports, sur le maintien d'espaces protégés, ne se soucie guère de sa consommation énergétique en la matière. Les autochtones nous ont même informés que la clim était encore plus basse en hiver, pour que mesdames puissent avoir les sensations propres à cette saison et en profitent pour porter leurs nouvelles bottes de luxe !!!

 

 

 

 

Hong-Kong 6682

 

Les bâtiments hyper modernes s'immiscent dans des quartiers plus anciens, de vieux immeubles survivent en plein centre-ville, la plupart reste modeste en style et hauteur, à côté de la "vitrine" de Hong-Kong.

 

Hong-Kong 6577

 

Hong-Kong 6559

 

Hong-Kong 6566

 

Un des exemples flagrants est notre hôtel. Super classe, piscine au dernier étage avec surplomb vitré au-dessus de la rue et dont une des vues donnent sur ce batiment...

 

 

 

 

 

 

 

La densité est aussi importante mais du fait de l'organisation des circulations, de la verdure en arrière-plan et de l'hétérogénéité des bâtiments, elle reste vivable.

 

 

Du moins sur l'île centrale, parce que les tours massives sur les nouveaux territoires, même de loin, ne nous apportent pas le même sentiment...

Et ce n'est pas qu'un problème d'architecture !!

 

 

 

 

Hong-Kong 6647

Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Hong-Kong
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 06:45

Marilyn arrive toujours à se renouveler et à me surprendre pour mes anniversaires. Un jour j’essaierai de lui rendre la pareille !

 

En attendant, elle s’est surpassée pour mes 40 ans : un séjour dans ce lieu absolument incontournable qu’est Hong Kong ! Quintessence du mythe, économique et historique, de la croisée des chemins entre l’Orient et l’Occident, entre l’eau et la montagne, bref, merveille qu’après plus de 3 ans ici nous n’étions pas encore allés voir !

C’est chose faite, un peu rapidement certes, mais bien, et pour commencer : sans enfants !

 

20140531 182745 

Après une journée de balade que relatera Marilyn, nous nous rendons au concert de… de… PARIS COMBO !

 

20140530 222026

 

 

 

Le groupe que j’ai tant écouté dans mes jeunes années, et pour qui Marilyn avait choisi le week-end, vu qu’ils venaient dans le cadre du festival local du « French May ».

 

Le personnel a certes un peu vieilli, mais la fraîcheur et la verve sont toujours là, et les chansons de leur nouvel album ne détonnent pas avec les anciennes. D’ailleurs, n’hésitez pas à aller y jeter une oreille :  http://www.pariscombo.com

 

J’ai eu droit à ma séance d’autographes de chaque musicien, dont bien sûr la Belle du Berry, à la fin du concert.

 

 

 

 

 

 

Mais la soirée ne faisait que commencer ; affamés, nous rejoignons notre copain « Qingdao ren » Valentin, que nous n’avions pas vu depuis un an au moins, dans un restau français des ruelles escarpées au pied du Victoria Peak.  

 

Nous dînons une deuxième fois en compagnie de ses potes et lui, puis son copain wallon Pierre nous entraîne au « Wanch », dans le district de Wanchai, tout près de notre hôtel.

http://www.thewanch.hk/


Grands dieux ! Un groupe de 4 hardeux tout droit sortis d’un film de John Woo nous interprètent les grands standards de Led Zep, Deep Purple ou ACDC avec une virtuosité étourdissante. Le guitariste interprète les 2 solos de Highway Star (y compris celui de Lord...) encore plus vite que le guitariste du Knuckles à Huangdao, qui n’est pourtant pas manchot. Le chanteur hurle ACDC à rendre honteux the Throat Brian Johnson, le bassiste va fumer sa clope dehors (ben oui : TOUS les lieux publics sont non-fumeurs) tout en jouant, la bière coule à flots, et l’ambiance est bien agréable.

 

 

 

 

Des festivités que nous paieront le lendemain, lever tôt oblige : il y en a encore des choses à visiter !  

Published by barbaraenasie.over-blog.com - dans Hong-Kong
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de barbaraenasie.over-blog.com
  • : Hommage à un autre barbare, parti en quête de sa propre image dans le regard de l'autre, ce blog n'est que le reflet de notre quotidien à Qingdao (Chine)
  • Contact

Recherche